Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact

Autre
Insolite : Le Dieu de la moto indien est un homme mort ivre en Royal Enfield


Un soir de l’été 1991, Om Singh meurt sur une route du Rajasthan en rentrant en collision avec un arbre. Sur sa Royal Enfield, il était ivre. Une histoire tragique comme on en voit malheureusement partout dans le monde, depuis des décennies. Et pourtant, Om Singh a désormais un temple dédié bien qu’il était un homme très commun.
Ce sont les mystérieux événements observés les jours suivants qui rendent cette histoire unique.
Le soir après l’accident, les policiers récupèrent la moto et la ramènent au poste. Lors de la nuit suivante, elle disparaît pour être retrouvée le lendemain à l’endroit de l’accident. Blague de mauvais goût ? Il ne semble pas. On raconte que les nuits qui ont suivi, la moto se retrouvait toujours, par on ne sait quel moyen, au pied de ce même arbre. Et ce malgré les chaines qui l’attachaient fermement au commissariat à partir du troisième soir. Ce n’est qu’après la troisième nuit que les policiers décident de laisser la Bullet 350 cc à l’endroit où son propriétaire est mort.
Avertis de ces disparitions mystérieuses, les habitants environnants s’en remettent à une explication divine : ils considèrent Om Singh, ou Om Banna selon les appellations honorifiques locales, comme un dieu. C’est pourquoi un lieu sacré lui est depuis dédié ; le temple Om Banna. Temple dans lequel on peut admirer l’évasive et évadée Royal Enfield Bullet 350. Des dizaines voire des centaines de croyants viennent quotidiennement prier ce dieu de la moto. On le prie pour méditer, mais surtout pour se protéger soi-même et son entourage des accidents de la route et… des méfaits de l’alcool.

Ici, en effet, on ne semble pas blâmer ni regretter la conduite en état d’ébriété d’Om Singh. Les fidèles viennent même déposer des bouteilles d’alcool au pied du temple, en guise d’offrande. Ils disent donc "oui" à l’alcool mais "non" à ses dérives mortelles. Habile.
Des prières qui semblent pourtant porter leurs fruits : Mahender Singh, un voyageur de Jodhpur (à 50 km du temple) aurait été sauvé par Om Banna après un accident, non loin du temple, quelques années plus tard. Alors qu’il était gravement blessé et en sang dans son véhicule, Mahender aurait vu le dieu de la moto venir à lui et le sauver des bras de la mort.

Tant d’éléments qui renforcent la notoriété du temple et de son dieu. Ce qui intrigue de plus en plus de visiteurs, notamment étrangers. Ce qui a aussi la vertu de ravir certains commerçants du coin, qui ont par exemple ouvert un magasin disponible 24h/24, à quelques mètres du temple.
Oui, le dieu de la moto existe. 
 
Pour plus d'infos :
Vous voulez voir ce temple par vous-même ? Prenez la route principale reliant Jodhpur à Pali. À une vingtaine de kilomètres de Pali se situe le village de Chotila, qui avoisine le temple. 
Intéressé par un voyage moto complet dans la région du Rajasthan ? Venez visiter l'itinéraire de notre tour "La Terre des Maharajas".
Notre guide moto Géraldine visite le temple Om Banna durant son voyage moto : voir la vidéo. 


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter

Articles à la une
Lire l'article
10/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #4

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Martin.

Lire l'article
Lire l'article
02/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #3

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Benoît.

Lire l'article
Lire l'article
01/02/2017
Festivités motardes en Février !

Ce mois-ci, Guillaume et Benoît ont décidé de prendre chacun un vol direct pour la France et deux billets de train, l'un pour la belle ville de Lyon et l'autre pour la capitale. La raison ? Passer du bon temps au Salon du 2 Roues de Lyon, entre café racer, anciennes, enduro et trial, et organiser deux warm-ups pour rencontrer les futurs riders que vous êtes. On vous en dit plus ! Crédits photos : Eric Maliska

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Twiter
Pinterest Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger