Vintage Rides → Récit d’un Vintage Rider au Rajasthan, épisode 2

Récit d’un Vintage Rider au Rajasthan, épisode 2

Voici la suite des aventures de Fabien, un motard passionné par la moto et les voyages. En novembre dernier, il part sur les routes du Rajasthan, pour notre circuit La Terre des Maharajas. A son retour, il nous livre un superbe carnet de voyage où il relate son expérience… Découvrez l’intégralité de ce voyage moto au Rajasthan, […]
Partager cet article
Récit d’un Vintage Rider au Rajasthan, épisode 2

Voici la suite des aventures de Fabien, un motard passionné par la moto et les voyages. En novembre dernier, il part sur les routes du Rajasthan, pour notre circuit La Terre des Maharajas. A son retour, il nous livre un superbe carnet de voyage où il relate son expérience…
Découvrez l’intégralité de ce voyage moto au Rajasthan, avec plus de photos de l’Inde, de Royal Enfield et de ce séjour moto dans le l’épisode 1 de son voyage ou sur le blog de Fabien.
 
20 novembre :
Aujourd’hui, une étape de 220km sur de petites routes nous attend. Après un rapide pique-nique, nous nous lançons à l’assaut d’une grande plaine vallonnée qui longe les monts Assarris. Les paysages alternent entre savane africaine et pinède grec, avec des couleurs passant du rouge à l’ocre.
 
Nous arrivons à Pushkar vers 17h. L’hébergement est une excellente surprise: un superbe cottage, avec piscine et grand parc arboré.
21 novembre :
Nous quittons Pushkar au petit matin. Autour de nous un mélange de brume matinale et de fumée des nombreux feux de bois de la ville, enveloppe encore les habitations.
A notre passage, les enfants viennent nous taper dans les mains. Tous les motards se prennent au jeu, ambiance tour de France garantie ! Puis nous sortons du village par une petite piste de sable qui passe entre des champs séparés par de hautes haies d’arbres sur des monticules de terre. Toutes les machines passent sans difficultés.
Au programme de l’après midi, un désert de sel. Sur quelques kilomètres, c’est une franche partie de plaisir. Nous passons en mode tout terrain et essayons toutes sortes de figures avec nos Royal Enfield. Pointes de vitesse, virages, dérapages, freinages… Tout y passe !

Puis nous arrivons à Jaipur. Cette ville est appelée la cité rose depuis une visite royale pour laquelle le maharaja fit repeindre la ville entière en rose, couleur de son hôte.
22 novembre :
Après Jaipur, Amber, ancienne capitale du Rajasthan. Le fort d’Amber est le plus grand du Rajasthan. Son dispositif de défense déjà impressionnant est complété par une muraille d’une dizaine de kilomètres qui court sur les crêtes alentours et les sommets entourant la vallée. Ce fort n’a pas que des fonctions militaires, il abrite aussi un somptueux palais très spacieux et confortable.
Palais d’hiver en miroir et marbre d’Italie pour refléter au mieux la lumière des bougies, porche colossale peint avec des teintures naturelles, portes et jardin reprenant des motifs communs, petite rivière artificielle alimentée à la main par des esclaves pour rafraîchir le palais d’été…. Tout donne dans la démesure et le luxe.

Et puis, nous y voilà, c’est la dernière liaison en moto. Alors que nous ne les avions aperçus jusque-là que de manière assez fugace, les singes Lungur apparaissent en nombre sur la première partie du parcours. Par dizaines, ils profitent de la chaleur du bitume baigné par le soleil pour s’épouiller les un les autres. Certains glanent un peu de nourriture sur les côtés de la route.
Nous poursuivons notre chemin dans une vallée encaissée avec une végétation importante de palmiers et feuillus. On se croirait aux portes de la jungle. En contrebas le terrain est plutôt marécageux, tandis que, de part et d’autre, les montagnes sont couvertes d’une végétation de plus en plus rase et sombre à mesure que l’on se rapproche du sommet.
Alors que nous quittons ce paysage pour retrouver des champs cultivés, nous doublons un cortège de mariage. Les femmes, en grande tenue traditionnelle, marchent sur la route précédées d’un camion recouvert d’enceintes crachant de la musique typique indienne. Tout autour du camion, les jeunes dansent de manière effrénée. Nous nous arrêtons pour admirer le spectacle. C’était sans compter sur l’enthousiasme des fêtards locaux ! Ils viennent nous chercher pour participer à la fête ! Nous voici donc sur une route d’Inde, à gesticuler sur de la musique de boîte de nuit, en pleine campagne, sous le regard amusé des invités du mariage.

C’est un moment qui restera longtemps gravé dans ma mémoire.
C’est avec regret que nous reprenons la route vers notre destination finale: le fort de Kesroli. C’est là que nous allons restituer nos Enfields…. Ce voyage aura été un moment passionnant, parfois fatiguant, mais plein d’émerveillement !
 
Vous aussi, participez à l’aventure : Vintage Rides – La Terre des Maharajas
Prochain voyage : du 23 mars au 05 avril
 
Par Fabien Bourel, Vintage Rider en voyage au Rajasthan, Le 26 Février 2014

Merci pour votre inscription à notre newsletter.
Vintage Rides Glasses

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de nos inspirations de voyage.

Récit d’un Vintage Rider au Rajasthan, épisode 2
En panne d'inspiration ?
Parcourez notre calendrier des départs !
Expertise
Depuis 2006, Vintage Rides est le spécialiste du voyage moto de caractère.
Sécurité
Des guides expérimentés pour garantir votre sécurité tout au long du voyage.
Disponibilité
Une disponibilité totale avec une assistance 24/24h et 7/7j.
Qualité
Des prestations irréprochables avec des partenaires locaux engagés dans une charte de qualité et de sécurité
Merci pour votre inscription à notre newsletter.
Vintage Rides Glasses

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de nos inspirations de voyage.