Vintage Rides → De Bruxelles au Kazakhstan en Royal Enfield, le pari osé d’Antoine

De Bruxelles au Kazakhstan en Royal Enfield, le pari osé d’Antoine

Antoine raconte son voyage moto en solitaire, sur la route de la soie. Il est parti de Belgique pour atteindre le Kazakhstan.
Partager cet article
De Bruxelles au Kazakhstan en Royal Enfield, le pari osé d’Antoine
Il aura suffit d’un petit ride d’une semaine en scooter au Sénégal pour allumer la flamme. Antoine, jeune belge de 22 ans, découvre pour la première fois la sensation de liberté que procure l’aventure à deux roues. Plus de retour en arrière possible. Il faudra désormais composer avec cette envie, toujours présente, de repartir. Voyager. Rouler. Mais à une époque charnière de sa vie, la réalité exige qu’il poursuive ses études. Ces années-là, sa passion du voyage se nourrit de vadrouilles au Cambodge, en Slovénie, et en Tanzanie, entre autres.
L’obtention de son Master en Science de l'Éducation sonne le glas des études pour Antoine qui se rend à l'évidence : ce qui le fait vibrer, c’est rouler. Sa furieuse envie de liberté ne demande qu’à se concrétiser. Et le seul moyen de le faire, c’est de prévoir un voyage moto. Le bruxellois se lance alors dans un projet plus qu’optimiste, voire complètement fou pour ce novice en tout. Celui qui n’a ni le permis, ni même de notions mécaniques et encore moins de moto, veut mettre le cap à l’Est. Indéniablement, des doutes surviennent. Il les chasse. L’envie revient, toujours plus forte. Une petite voix lui souffle « Tu y arriveras, il suffit d’apprendre. Tu partiras de rien pour arriver à tout».
C’est ainsi qu’il obtient son permis moto, prend des leçons de mécanique, et trouve celle qui l'accompagnera pour toute la durée de son voyage à moto en Asie : “Une belle moto comme avant, mais qui roule comme maintenant et qui passe partout : Une Royal Enfield” Il commence même à bosser comme apprenti dans un garage spécialisé Royal Enfield. C’est dire s’il est motivé !
Pour dessiner son itinéraire, Antoine utilise une méthode simple et efficace : Il trace le voyage en moto de ses rêves. Puis il liste les contraintes logistiques, administratives et budgétaires. Il doit se résigner à rayer de sa liste la Mongolie, la Chine et le Pakistan. Mais son objectif est clair à présent : Direction le Kazakhstan !
Qu’imaginez vous lorsque vous entendez “Kazakhstan” ou "Tajikistan" ? Difficile de se faire une idée de ces pays lointains, presque oubliés. Antoine se confronte également à cette absence de repère, à l’inconnu absolu lorsqu’il tente de visualiser les paysages qui l’attendent. Un objectif de plus qui le conforte dans son choix : Associer, enfin, des images à ces pays qu’il ne sait imaginer.
Au micro de Rider Radio, il revient sur ce voyage moto de 11 mois à travers l'Europe et l’Asie Centrale sans oublier de raconter ses galères, mais aussi les belles rencontres sur la route.
Aujourd’hui, toujours épris de liberté, il sillonne les pistes d’Afrique, en direction de Dakar au Sénégal. Il est actuellement au Maroc. Suivez son voyage moto sur sa page Facebook
Crédit photo : Antoine Hovine
Merci pour votre inscription à notre newsletter.
Vintage Rides Glasses

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de nos inspirations de voyage.

De Bruxelles au Kazakhstan en Royal Enfield, le pari osé d’Antoine
En panne d'inspiration ?
Parcourez notre calendrier des départs !
Expertise
Depuis 2006, Vintage Rides est le spécialiste du voyage moto de caractère.
Sécurité
Des guides expérimentés pour garantir votre sécurité tout au long du voyage.
Disponibilité
Une disponibilité totale avec une assistance 24/24h et 7/7j.
Qualité
Des prestations irréprochables avec des partenaires locaux engagés dans une charte de qualité et de sécurité
Merci pour votre inscription à notre newsletter.
Vintage Rides Glasses

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir le meilleur de nos inspirations de voyage.