Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact
hubert kriegel voyage moto

Ces riders qui nous inspirent
Hubert Kriegel, 10 ans de road trip autour du monde


Le 24 janvier 2018, un homme épris de liberté que l’on reconnaissait tout de suite à sa paire de lunette rouge et à son side-car blanc emblématique, nous a quittés. Hubert Kriegel était un personnage bien connu du monde du voyage à moto et a inspiré de nombreux baroudeurs. Il partageait ses aventures en photos sur son site internet, et avait fédéré une vraie communauté qui le suivait depuis des années. Petit retour sur l’itinéraire d’un explorateur de choc !

On ne pouvait pas rater le fameux « Explorer » lorsqu’on le croisait sur la route. Ce side-car massif, avec tous ces stickers sur le capot et cette phrase qui clamait en différentes langues que la machine était sur la route depuis des années. L’histoire d’Hubert est folle et débute lors d’un repas avec un ami dans un restaurant de New York. Une simple question déclenche alors son désir de liberté : Que vas-tu faire maintenant que ta fille a terminé ses études ? L’équation est simple : continuer à travailler et vivre dans la même zone de confort, ou changer totalement de vie, quitter le monde du travail pour rentrer dans une retraite bien particulière : courir le monde.

Heureux qui comme Hubert…

Pour Hubert, voyager en side-car était une évidence. Amateur de grandes virées ou coursier en ville sur trois roues, toute sa vie il a possédé différents engins : Moto Guzzi, Harley Davidson ou Kawasaki, pour lui, toutes les marques étaient bonnes pour y atteler un panier. Il vantait la stabilité, la capacité de chargement et les aspects pratiques du side, essentiels quand on part pour un si long périple.
Le 16 février 2005, Hubert Kriegel quitte New York, où il vit depuis 27 ans, et part réaliser son rêve. Sur sa BMW R100 GS attelée à un panier Ural, l’aventure solitaire en roue libre commence ! Direction le Grand Nord canadien, le Cercle Polaire Arctique puis l’Amérique du Sud. Après avoir sillonné la Bolivie et le Pérou, les demi-tours dans le sable le poussent à changer de monture. C’est en Ural à deux roues motrices qu’il continue son périple sur un autre continent.

Pour Hubert, voyager en side-car était une évidence. Amateur de grandes virées ou coursier en ville sur trois roues, toute sa vie il a possédé différents engins : Moto Guzzi, Harley Davidson ou Kawasaki, pour lui, toutes les marques étaient bonnes pour y atteler un panier. Il vantait la stabilité, la capacité de chargement et les aspects pratiques du side, essentiels quand on part pour un si long périple.
Le 16 février 2005, Hubert Kriegel quitte New York, où il vit depuis 27 ans, et part réaliser son rêve. Sur sa BMW R100 GS attelée à un panier Ural, l’aventure solitaire en roue libre commence ! Direction le Grand Nord canadien, le Cercle Polaire Arctique puis l’Amérique du Sud. Après avoir sillonné la Bolivie et le Pérou, les demi-tours dans le sable le poussent à changer de monture. C’est en Ural à deux roues motrices qu’il continue son périple sur un autre continent.

De l’Europe, il décide de rejoindre la Mongolie. Il monte d’abord au Cap Nord, traverse ensuite la Finlande puis la Russie pendant de nombreux mois, pour atteindre les confins de la Sibérie et le fameux lac Baïkal. En 2011, c’est sur les routes et pistes d’Afrique qu’il s’élance avec son side-car avant de découvrir l’Inde et l’Himalaya en 2014. Le sous-continent indien est une révélation, il s’y sent bien et apprécie la curiosité et la bienveillance des indiens. En 2016, il envoie sa machine aux antipodes pour explorer plusieurs mois la Nouvelle-Zélande. Loin de la performance, il voyageait pour le plaisir de la route et des rencontres en comptabilisant tout de même au compteur 180 000 km et plus de 50 pays !

<h2>La Mongolie dans la peau</h2>

Lors de son voyage en Inde, Hubert est venu nous rencontrer au bureau de New Delhi. Il s’apprêtait à explorer le Ladakh et à emprunter la plus haute route du monde pour franchir avec son side-car le mythique Kardung La. Notre discussion s’est rapidement tournée vers la Mongolie, nous partagions le même attachement pour ce pays. Hubert y avait voyagé aussi bien en été qu’en hiver. Pour lui, c’était le plus bel endroit du monde, son numéro 1 et de loin. Une passion commune partagée avec l’équipe de la Frozen Ride ayant éprouvée le même sentiment indicible d’immensité et d’humilité face à la Mongolie. Les rencontres qui enrichissent la steppe, les lacs gelés, les yourtes et surtout l’authenticité, la simplicité et l’hospitalité des nomades.

La Mongolie dans la peau

Lors de son voyage en Inde, Hubert est venu nous rencontrer au bureau de New Delhi. Il s’apprêtait à explorer le Ladakh et à emprunter la plus haute route du monde pour franchir avec son side-car le mythique Kardung La. Notre discussion s’est rapidement tournée vers la Mongolie, nous partagions le même attachement pour ce pays. Hubert y avait voyagé aussi bien en été qu’en hiver. Pour lui, c’était le plus bel endroit du monde, son numéro 1 et de loin. Une passion commune partagée avec l’équipe de la Frozen Ride ayant éprouvée le même sentiment indicible d’immensité et d’humilité face à la Mongolie. Les rencontres qui enrichissent la steppe, les lacs gelés, les yourtes et surtout l’authenticité, la simplicité et l’hospitalité des nomades.

Ode au « Slow Travel »

Ce que nous a laissé Hubert, c’est une vraie philosophie du voyage moto. Il a inspiré de nombreuses personnes qui ont sauté le pas et réalisé leur rêve les plus fous. Sa devise est devenue un mantra pour beaucoup : « n’oubliez pas de prendre un risque aujourd’hui ». Ses aventures sont une véritable éloge de la lenteur et du voyage au long cours, celui où l’on prend le temps, et où la vitesse et la performance n’ont pas leur place. Ce sont toutes ces valeurs que nous essayons de vous insuffler à travers nos voyages moto. Prendre les chemins de traverse, vous emmener vivre une aventure intense tout en prenant le temps de la découverte et des rencontres…

<h2>Ode au « Slow Travel »</h2>

Ce que nous a laissé Hubert, c’est une vraie philosophie du voyage moto. Il a inspiré de nombreuses personnes qui ont sauté le pas et réalisé leur rêve les plus fous. Sa devise est devenue un mantra pour beaucoup : « n’oubliez pas de prendre un risque aujourd’hui ». Ses aventures sont une véritable éloge de la lenteur et du voyage au long cours, celui où l’on prend le temps, et où la vitesse et la performance n’ont pas leur place. Ce sont toutes ces valeurs que nous essayons de vous insuffler à travers nos voyages moto. Prendre les chemins de traverse, vous emmener vivre une aventure intense tout en prenant le temps de la découverte et des rencontres…

Hubert a passé ses derniers moments en famille à Sacramento, où son side-car repose en paix avec son âme d’aventurier original et inoubliable. Pour revivre ses aventures, allez faire un tour sur son excellent site internet : The Timeless Ride.

Sophie Squillace / Vintage Rides

Crédits photos : The Timeless Ride


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter Email

Articles à la une
Lire l'article
20/09/2018
Lou et Tamara, génération easy rideuses

Dans les steppes de Mongolie ou dans le Sud de la France, tout le monde s’arrête avec curiosité à leur passage. A 24 et 25 ans, Lou et Tamara sont tombées sous le charme des Royal Enfield bien avant leur baptême du feu en Asie. Faut dire que cette moto leur va comme un gant ! Rencontre avec Lou.

Lire l'article
Lire l'article
13/09/2018
Nos recos culturelles : ode au voyage & roadtrip moto

Avant le départ ou pour continuer le voyage moto, nous vous proposons de vous évader avec notre liste, non exhaustive, de livres et de films liés d’une manière ou d’une autre à l’univers de la moto, de l’aventure et des voyages. A vous de la compléter avec vos suggestions !

Lire l'article
Lire l'article
06/09/2018
Un tour moto en Royal Enfield sur France 2

Perché à des milliers de mètres d’altitude, le Ladakh nous transporte au coeur des plus hauts sommets. En juin dernier France 2 a suivi un groupe moto en Himalaya, et a choisi pour l’occasion la Trans-Himalayenne, voyage phare en Royal Enfield de Vintage Rides.

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Instagram
Linkedin Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Je laisse mes coordonnées

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez nous laisser un message ?
Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger