Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact

Sur la route
Naissance d’un trip : destination Laos


Le Laos dans la tête depuis plus de deux ans, c’est au début du mois d’avril que le rêve se concrétise enfin. François, Josh et Sophie sont partis créer notre nouveau trip. De Chiang Mai à Luang Prabang au fil du Mékong, petit aperçu de leur aventure laotienne…

Après le Népal, c’est en Thaïlande que nous retrouvons Josh cette année, venu tout droit de Philadelphie pour réaliser voyage moto au Laos avec nous. Quant à notre fidèle compagne, celle de toutes les situations, c’est bien sûr la Royal Enfield : une évidence depuis plus de dix ans pour Vintage Rides. Notre objectif : passer la frontière laotienne avec deux motos immatriculées en Thaïlande, s’assurer que l’opération fonctionne pour emmener des groupes l’année prochaine et finaliser un itinéraire déjà esquissé avec François en 2015.

Nous quittons Chiang Mai avec deux Royal Enfield Classic 500 cm3 chargées du strict minimum et dormons à Chiang Khong au bord du Mékong. Le Laos est juste de l’autre côté du fleuve. L’excitation monte, stress et euphorie ! Comment va se dérouler le passage de frontière ? A-t-on tous les papiers ? Assurance ? Visas ? Combien de temps va prendre tout cela ? Avec Josh, on observe d’un œil amusé François qui s’impatiente devant les douaniers thaïlandais… L’opération « passage de Bullet » se déroule bien, après beaucoup de paperasse et 3 heures de process, nous voilà en terre laotienne avant l’heure du déjeuner.

Nous quittons Chiang Mai avec deux Royal Enfield Classic 500 cm3 chargées du strict minimum et dormons à Chiang Khong au bord du Mékong. Le Laos est juste de l’autre côté du fleuve. L’excitation monte, stress et euphorie ! Comment va se dérouler le passage de frontière ? A-t-on tous les papiers ? Assurance ? Visas ? Combien de temps va prendre tout cela ? Avec Josh, on observe d’un œil amusé François qui s’impatiente devant les douaniers thaïlandais… L’opération « passage de Bullet » se déroule bien, après beaucoup de paperasse et 3 heures de process, nous voilà en terre laotienne avant l’heure du déjeuner.

On s’arrête pour notre première nuit au Laos dans la petite bourgade de Luang Namtha où quelques petites mamies « Akha », du nom du groupe ethnique qui vit dans la région, déambulent dans la rue principale. Reconnaissables à leur costume traditionnel noir brodé de rouge et leurs coiffes ornées de pièces d’argent, elles paraissent timides. Pourtant, à peine descendus de nos motos, elles viennent nous proposer de l’opium !

On s’arrête pour notre première nuit au Laos dans la petite bourgade de Luang Namtha où quelques petites mamies « Akha », du nom du groupe ethnique qui vit dans la région, déambulent dans la rue principale. Reconnaissables à leur costume traditionnel noir brodé de rouge et leurs coiffes ornées de pièces d’argent, elles paraissent timides. Pourtant, à peine descendus de nos motos, elles viennent nous proposer de l’opium !

Immenses falaises karstiques, jungles tropicales, reliefs infinis et impénétrables...

Sur la route, quelques pièges et nids de poule à droite à gauche, d’autres portions très roulantes, des courbes à tomber (!) et un trafic quasi inexistant. Le monde moderne est à mille lieues d’ici. Dans cette contrée si mystérieuse, nous sommes des pionniers sur nos Royal Enfield!
Perdus dans d’époustouflants panoramas, on aperçoit quelques villages au loin, perchés sur des crêtes. Poules, chiens et cochons errent au milieu des hameaux Hmong, reconnaissables à leurs typiques maisons de bois sur pilotis. Les enfants en partance pour l’école nous saluent toujours d’un espiègle « Sabaïdeee ».
Comme dans de nombreux pays d’Asie, ce qui nous plait ici, c’est la convivialité et la simplicité des moments partagés. Le rituel du repas constitue souvent la meilleure occasion de rencontres dans la journée. Assis sur de petits tabourets, avec notre traditionnelle soupe de nouilles, on apprend les premiers mots de Lao. Des étapes moto exigeantes, entrecoupées de rencontres authentiques : c’est la formule au Laos.

Sur la route, quelques pièges et nids de poule à droite à gauche, d’autres portions très roulantes, des courbes à tomber (!) et un trafic quasi inexistant. Le monde moderne est à mille lieues d’ici. Dans cette contrée si mystérieuse, nous sommes des pionniers sur nos Royal Enfield!
Perdus dans d’époustouflants panoramas, on aperçoit quelques villages au loin, perchés sur des crêtes. Poules, chiens et cochons errent au milieu des hameaux Hmong, reconnaissables à leurs typiques maisons de bois sur pilotis. Les enfants en partance pour l’école nous saluent toujours d’un espiègle « Sabaïdeee ».
Comme dans de nombreux pays d’Asie, ce qui nous plait ici, c’est la convivialité et la simplicité des moments partagés. Le rituel du repas constitue souvent la meilleure occasion de rencontres dans la journée. Assis sur de petits tabourets, avec notre traditionnelle soupe de nouilles, on apprend les premiers mots de Lao. Des étapes moto exigeantes, entrecoupées de rencontres authentiques : c’est la formule au Laos.

<h3>Toutes les routes mènent à Luang Prabang</h3>

Ancienne capitale royale aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Luang Prabang est un bonheur pour les yeux. C’est le seul endroit dans l’itinéraire où nous resterons deux nuits. A vrai dire, on y resterait bien toute la vie. Ici tout n’est que calme, sérénité et temples raffinés. Entre les belles demeures coloniales se dégage l’odeur exquise des frangipaniers. Le coucher de soleil au bord du Mékong est un rendez-vous incontournable, accompagné de la fameuse bière Lao. A Luang Prabang, nous faisons une très belle rencontre avec un couple passionné de motos : visite de leur petit workshop rempli de merveilles, partage de bons plans et de routes secrètes, et super soirée à la clé!

Toutes les routes mènent à Luang Prabang

Ancienne capitale royale aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Luang Prabang est un bonheur pour les yeux. C’est le seul endroit dans l’itinéraire où nous resterons deux nuits. A vrai dire, on y resterait bien toute la vie. Ici tout n’est que calme, sérénité et temples raffinés. Entre les belles demeures coloniales se dégage l’odeur exquise des frangipaniers. Le coucher de soleil au bord du Mékong est un rendez-vous incontournable, accompagné de la fameuse bière Lao. A Luang Prabang, nous faisons une très belle rencontre avec un couple passionné de motos : visite de leur petit workshop rempli de merveilles, partage de bons plans et de routes secrètes, et super soirée à la clé!

Notre trip nous emmène dans la province de Sayaboury jusqu’au centre de conservation des éléphants. Une démarche unique dans tout le pays : on vient littéralement dormir chez les éléphants et en apprendre plus sur cette espèce en voie d’extinction. On se réjouit d’inclure ce projet responsable dans l’itinéraire, sensibiliser nos motards et donner un coup de pouce au centre !

Notre trip nous emmène dans la province de Sayaboury jusqu’au centre de conservation des éléphants. Une démarche unique dans tout le pays : on vient littéralement dormir chez les éléphants et en apprendre plus sur cette espèce en voie d’extinction. On se réjouit d’inclure ce projet responsable dans l’itinéraire, sensibiliser nos motards et donner un coup de pouce au centre !

Ciao les éléphants, en route vers le Nord-ouest pour retrouver le Mékong à Pakbeng, dernière étape au Laos avant de retourner au poste-frontière principal. Depuis le début du voyage, on joue à cache-cache avec ce fleuve mythique, sans jamais le quitter plus de deux-trois jours. Axe ancestral de communication en Asie du Sud-est, incontournable pour les laotiens, il l’est devenu aussi pour nous. Traverser la frontière dans l’autre sens est une formalité. S’arracher à ce pays merveilleux, c’est beaucoup plus difficile !

N'attendez plus pour demander des informations sur notre tout premier voyage moto au Laos "Au-delà du Mékong".


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter Email

Articles à la une
Lire l'article
21/10/2017
Dans les coulisses d'Auto Moto en Himalaya

En Himalaya indien, rien n’est comme ailleurs : panoramas époustouflants et culture tibéto-bouddhiste unique, ce voyage lunaire offre aux motards un terrain de jeu hors du temps, à plus de 5000m d’altitude. Auto Moto a suivi en juin dernier un groupe Vintage Rides sur notre “Oasis et Sommets du Bout du Monde”, avec l’objectif de retranscrire l’intensité de ce voyage moto Himalaya à travers un reportage diffusé prochainement.

Lire l'article
Lire l'article
28/09/2017
« Conduire une Enfield, c’était mon rêve », Delphine

A 39 ans, Delphine Muller-Leroy réalise son rêve : apprendre à conduire en Inde une Royal Enfield. Cette Française aime les défis et mène une vie guidée par ses passions. Directrice de production à Babel Press à Delhi, Delphine est aussi chanteuse lyrique. Elle a vécu en Inde, en France et à Tahiti, et s’est réinstallée cet hiver à Delhi.

Lire l'article
Lire l'article
31/08/2017
Royal Enfield à Bangkok : un nouveau défi

Royal Enfield est installé au coeur de Bangkok : cet impressionnant showroom compte plus de 40 motos et possède son propre garage. De passage dans la capitale thaï, nous avons pu nous entretenir avec son gérant, Smud Robbanjerd, à propos de son parcours et de son travail actuel. Rencontre.

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Twiter
Pinterest Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger