Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact

Interview
Sur les routes d’Asie avec François


Itinéraire d’un baroudeur à la curiosité débridée qui depuis 6 ans ne quitte plus le guidon de sa Royal Enfield. Il aurait pu être saxophoniste, équilibriste ou dessinateur mais il est devenu explorateur à moto, un bon moyen d’étancher sa soif d’évasion.

Roule ou Rêve

Entre le Mexique, Londres, Madrid et la Patagonie, François a déjà quitté la France depuis une dizaine d’années lorsqu’il rejoint Vintage Rides à New Delhi en 2010. L’agence est encore une petite structure qui se développe, à l’énergie prometteuse favorisant les rencontres et l’action. Et surtout il y a l’Inde. «Ce pays continent surprend, fascine, en tout cas force l’humilité : bienvenue dans le monde des paradoxes». L’Inde a tout pour plaire à François, diversité, adversité et une moto emblématique : la Royal Enfield. Il tombe immédiatement sous le charme de la Bullet, son bruit, son identité, sa simplicité. Pendant trois ans, il emmène des groupes sur les routes indiennes : Himalaya, Rajasthan, Kerala… «La fatigue se transforme rapidement en addiction à la frénésie indienne». Il se souvient de ses débuts sur les hauts plateaux himalayens : «Une vraie caravane du Dakar, 22 suisses du Valais, une dizaine de personnes du staff, plusieurs véhicules d’assistance, un circuit sur mesure long et exigeant. On dormait en camping, sur 3 semaines de trip, il y avait seulement 3-4 hôtels au programme».

<h3>Créateur de voyages moto</h3>

En 2014, il part s’occuper des <a href="http://www.vintagerides.com/voyage-moto/mongolie/">voyages moto en Mongolie</a> et vit 6 mois dans une yourte dans la banlieue d’Oulan-Bator. La flotte de Royal Enfield de Vintage remplit un container devant son nouveau foyer. «Qui n‘a pas rêvé de se réveiller avec dix Machismo dans son jardin ?». Il navigue dans la steppe comme un fils du vent et découvre un sentiment de liberté inédit. Cette expérience unique suscite en lui une envie irrésistible de nouveaux horizons et un goût prononcé pour le nomadisme. De nouvelles destinations voient le jour, Vintage Rides a besoin de lui sur le terrain, pour défricher et construire plusieurs itinéraires, guider les premiers tours et passer le relais. Le rythme s’accélère, Sri Lanka, Népal, et l'Asie du Sud-est. François a toutes les cartes en main : l’expérience avec les groupes pour fabriquer des circuits qui collent aux attentes des riders et les compétences pour gérer la logistique nécessaire au bon déroulement des tours. «Découvrir, s’adapter, apprendre, amorcer de nouvelles rencontres, l’aventure évolue sans cesse». Il a trouvé un moyen d’échapper à l’immobilisme en partageant avec les autres ce qu’il aime le plus : explorer de nouvelles contrées en deux roues.

Créateur de voyages moto

En 2014, il part s’occuper des voyages moto en Mongolie et vit 6 mois dans une yourte dans la banlieue d’Oulan-Bator. La flotte de Royal Enfield de Vintage remplit un container devant son nouveau foyer. «Qui n‘a pas rêvé de se réveiller avec dix Machismo dans son jardin ?». Il navigue dans la steppe comme un fils du vent et découvre un sentiment de liberté inédit. Cette expérience unique suscite en lui une envie irrésistible de nouveaux horizons et un goût prononcé pour le nomadisme. De nouvelles destinations voient le jour, Vintage Rides a besoin de lui sur le terrain, pour défricher et construire plusieurs itinéraires, guider les premiers tours et passer le relais. Le rythme s’accélère, Sri Lanka, Népal, et l'Asie du Sud-est. François a toutes les cartes en main : l’expérience avec les groupes pour fabriquer des circuits qui collent aux attentes des riders et les compétences pour gérer la logistique nécessaire au bon déroulement des tours. «Découvrir, s’adapter, apprendre, amorcer de nouvelles rencontres, l’aventure évolue sans cesse». Il a trouvé un moyen d’échapper à l’immobilisme en partageant avec les autres ce qu’il aime le plus : explorer de nouvelles contrées en deux roues.

Accompagnateur d’aventures

Guider un groupe de motards est la promesse de rencontres variées et enrichissantes. François prend du plaisir à utiliser sa pédagogie pour épauler des motards novices venus se frotter à la conduite en terrain inconnu. «Les débutants, ceux qui se dépassent, qui ont besoin de mon soutien pour réaliser un défi, un rêve». Toujours enclin à l’adversité, François a un faible pour les tours qui se transforment en épreuve. «Ca reste à coup sûr les meilleurs souvenirs, quand la météo se déchaîne, que ça glisse, qu’on garde de la boue aux bottes et le sourire aux lèvres, lorsque je vois mes compagnons d’infortune fiers et satisfaits de l’effort accompli». Après avoir guidé un peu plus de 300 riders, François partage son souvenir le plus vivace. «C’est en Mongolie avec Marius. Un seul inscrit dans le groupe, mon unique motard n’a que six mois de permis, aucune expérience off road, nous partons pour un tête à tête dans la steppe : inoubliable». Les rencontres, il y a aussi celles avec les autres guides de l’agence. Les aventures en moto avec Morgan, Johann, Josh et Pascal. «L’euphorie de se croiser sur les routes avec nos groupes, au gré de nos plannings, partager nos anecdotes et nos dernières trouvailles». Vintage Rides c’est un repaires d'accompagnateurs moto animés par la passion du voyage moto, chacun bosse à sa manière et se passe le flambeau.

<h3>Accompagnateur d’aventures</h3>

Guider un groupe de motards est la promesse de rencontres variées et enrichissantes. François prend du plaisir à utiliser sa pédagogie pour épauler des motards novices venus se frotter à la conduite en terrain inconnu. «Les débutants, ceux qui se dépassent, qui ont besoin de mon soutien pour réaliser un défi, un rêve». Toujours enclin à l’adversité, François a un faible pour les tours qui se transforment en épreuve. «Ca reste à coup sûr les meilleurs souvenirs, quand  la météo se déchaîne, que ça glisse, qu’on garde de la boue aux bottes et le sourire aux lèvres, lorsque je vois mes compagnons d’infortune fiers et satisfaits de l’effort accompli». Après avoir guidé un peu plus de 300 riders, François partage son souvenir le plus vivace. «C’est en Mongolie avec Marius. Un seul inscrit dans le groupe, mon unique motard n’a que six mois de permis, aucune expérience off road, nous partons pour un tête à tête dans la steppe : inoubliable». Les rencontres, il y a aussi celles avec les autres guides de l’agence. Les aventures en moto avec Morgan, Johann, Josh et Pascal. «L’euphorie de se croiser sur les routes avec nos groupes, au gré de nos plannings, partager nos anecdotes et nos dernières trouvailles». Vintage Rides c’est un repaires d'accompagnateurs moto animés par la passion du voyage moto, chacun bosse à sa manière et se passe le flambeau.

Ca reste à coup sûr les meilleurs souvenirs, quand la météo se déchaîne, que ça glisse, qu’on garde de la boue aux bottes et le sourire aux lèvres, lorsque je vois mes compagnons d’infortune fiers et satisfaits de l’effort accompli.


<h3>La Belle de Madras</h3>

«Si tu ne la brutalises pas, cette moto t’emmène au bout du monde !» Avec ce monocylindre volontaire, François a trouvé chaussure à son pied, l’harmonie avec cette machine. Il savoure comme au premier jour l’émerveillement intact qu’elle procure au premier coup de kick. Sa Machismo 500 modifiée qu’il possède depuis plusieurs années est selon lui la plus kiffante des Royal Enfield, «avec son moteur longue course et son vilebrequin allégé, le couple est dispo tout de suite, un bonheur». Naturellement la moto devient un mode de vie, au boulot, en vacances, toujours sur une Royal Enfield, en Nouvelle-Zélande par exemple ou plus récemment au Vietnam. Lui qui roulait en France sur une Kawa 650 supermot’ a rapidement oublié ses désirs de japonaises. «Pas besoin de ce genre de moto dans les pays asiatiques, tout se déroule à un autre rythme, la Royal Enfield est faite pour prendre son temps». Douceur, caractère, constance, elle suscite des envies de voyage au long cours. Il nous confie qu’un road trip de Delhi à Oulan-Bator, c’est quelque chose auquel il pense souvent. Pour l’instant, la prochaine aventure moto commence en Thaïlande, à Chiang Mai, pour une première saison au cœur du triangle d’or. 

Actu : Francois guidera tous les <a href="http://www.vintagerides.com/voyage-moto/thailande/">voyages moto Thailande</a> de la saison 2016/2017. Contactez Guillaume - guillaume@vintagerides.com - pour plus d'informations.

La Belle de Madras

«Si tu ne la brutalises pas, cette moto t’emmène au bout du monde !» Avec ce monocylindre volontaire, François a trouvé chaussure à son pied, l’harmonie avec cette machine. Il savoure comme au premier jour l’émerveillement intact qu’elle procure au premier coup de kick. Sa Machismo 500 modifiée qu’il possède depuis plusieurs années est selon lui la plus kiffante des Royal Enfield, «avec son moteur longue course et son vilebrequin allégé, le couple est dispo tout de suite, un bonheur». Naturellement la moto devient un mode de vie, au boulot, en vacances, toujours sur une Royal Enfield, en Nouvelle-Zélande par exemple ou plus récemment au Vietnam. Lui qui roulait en France sur une Kawa 650 supermot’ a rapidement oublié ses désirs de japonaises. «Pas besoin de ce genre de moto dans les pays asiatiques, tout se déroule à un autre rythme, la Royal Enfield est faite pour prendre son temps». Douceur, caractère, constance, elle suscite des envies de voyage au long cours. Il nous confie qu’un road trip de Delhi à Oulan-Bator, c’est quelque chose auquel il pense souvent. Pour l’instant, la prochaine aventure moto commence en Thaïlande, à Chiang Mai, pour une première saison au cœur du triangle d’or.

Actu : Francois guidera tous les voyages moto Thailande de la saison 2016/2017. Contactez Guillaume - guillaume@vintagerides.com - pour plus d'informations.


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter

Articles à la une
Lire l'article
10/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #4

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Martin.

Lire l'article
Lire l'article
02/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #3

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Benoît.

Lire l'article
Lire l'article
01/02/2017
Festivités motardes en Février !

Ce mois-ci, Guillaume et Benoît ont décidé de prendre chacun un vol direct pour la France et deux billets de train, l'un pour la belle ville de Lyon et l'autre pour la capitale. La raison ? Passer du bon temps au Salon du 2 Roues de Lyon, entre café racer, anciennes, enduro et trial, et organiser deux warm-ups pour rencontrer les futurs riders que vous êtes. On vous en dit plus ! Crédits photos : Eric Maliska

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Twiter
Pinterest Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger