Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact

Événements & Communauté
Motopoetique au MAC de Lyon, voir la moto autrement


« La culture moto est exhibitionniste et clandestine, chargée à ras la gueule de brutalité, de raffinement et de désir d’essence. La vie y pulse, y irradie. » - Paul Ardenne, commissaire de l’exposition « Motopoétique ».

Du 21 février au 20 avril, le Musée d’Art Contemporain de Lyon accueille une exposition qui a tout de suite attiré notre attention chez Vintage Rides : « Motopoétique ». Plus de 42 artistes invités et 200 œuvres exposées, avec pour thème central : la moto.
Interview avec Paul Ardenne, agrégé d’histoire, docteur en histoire de l’art et esthétique… et motard avant tout !

Bonjour Paul, vous êtes le Commissaire de l’exposition «Motopoétique» du Musée d’Art Contemporain de Lyon : comment en êtes-vous venu à choisir ce sujet de la moto ? Etes-vous vous-même motard ?
Oui effectivement, je suis motard depuis toujours. J’ai fait beaucoup de voyages moto : en Afrique, en Finlande, en Anatolie... C’est une passion qui ne m’a jamais abandonnée, même avec la vie de couple, les enfants, le travail… Il existera toujours une très forte attraction entre la moto et moi.

En tant qu’historien de l’art de métier, c’est tout naturellement que je me suis intéressé à la rencontre de ces deux mondes : celui de la moto et celui de l’art. La moto est directement liée à un univers fait de sensation, de beauté, d’exaltation, voire de morbidité. Autant d’aspects qui relèvent de l’esthétique et de la poésie.

Vous avez aussi écrit un livre à ce sujet, Moto, notre amour ?
Oui. Ce livre a été la première étape de ma réflexion esthétique et philosophique autour de la pratique motocycliste. J’y ai creusé la question des rapports proches, profonds, limite sensibles et sensuels qui se créent entre l’être humain et la moto. Ce livre a fait son trou dans le monde de la moto, il a fini par trouver son public. Il m’a aussi permis de rencontrer des passionnés et de rentrer dans une sphère de motards pas forcément intellectuels intéressés par la culture moto : le pilote Raymond Roche, le photographe Gérard Rancinan ou le rédacteur-en-chef de Cafe Racer Bertrand Busillet.

C’est après ce livre que vous avez décidé de mettre en place l’exposition ?
Oui, le second stade de la réflexion fut celui-ci : regarder de plus près la moto et, cette fois, en tant qu’objet d’art. Pas seulement un objet que l’on customise ou prend en photo mais bien que les artistes réinterprètent en utilisant les moyens de la peinture, de la sculpture, d’installations ou de vidéos… Dans cette perspective, je me suis rendu compte que la moto était un médium particulièrement intéressant. Cet objet n’est pas seulement utile mais il ouvre à divers registres comme ceux du voyage, de la mécanique et de la technique, des matériaux, de la vie organique (la moto fonctionne presque comme un animal vivant), de l’érotisme ou même de la métaphysique. La moto est un engin qui permet de rêver et de se projeter dans des univers nouveaux. D’ailleurs, dès son apparition voici plus d’un siècle à présent, les artistes s’en emparent (Giacomo Balla, Vitesse d’une motocyclette, 1913), notamment dans le cinéma, né à la même époque.

C’est ce dernier point qui est central dans l’exposition du MAC. Les artistes utilisent la moto non d’abord comme un engin pour se déplacer mais pour mettre en avant un rapport d’excellence au monde de l’ordre de l’imaginaire, du sensuel, du fantasme ou du sublime. Dans le jargon, on parlerait d’un objet devenu « transitionnel » - qui permet de faire le lien entre notre monde et celui de la création pure. La moto se plie formidablement bien à ce genre d’exercice ! Si bien que, parmi les 42 artistes qui exposent, certains ne sont pas motards mais n’en ont pas moins cette même envie de véhiculer leurs idées ou leur vision du monde par ce biais, la moto.
Cette exposition est-elle unique en son genre ?
Elle peut se prévaloir en effet d’une notoire singularité. Il a pu exister par le passé d’autres grandes expositions « artistiques » sur le thème de la moto, comme au musée Guggenheim par exemple (The Art of the Motorcycle), mais il s’est agi chaque fois de la présentation de machines de collection et non de véritables expositions artistiques. « Motopoétique », c’est d’abord une exposition d’art contemporain, pour toutes les raisons que j’ai déjà évoquées.

Pour vous, qu’est-ce que le vintage ?
Pour moi, aimer la moto c’est aimer toutes les motos. L’univers motocycliste est un univers total, illimitant sa propre nature. Cet univers est marqué par une évolution technique très forte, qui peut dérouter, faire désirer un retour aux sources, à l’essentiel de la mécanique et du roulage motocyclistes. Le vintage signifie en large part vouloir revivre selon les mêmes modalités qu’autrefois. C’est un retour aux sensations élémentaires engendrées par la précarité de la conduite sur une vieille machine. Attention toutefois à ne pas tomber pas dans un folklore de néo-rétro ! Cela étant, j’en conviens volontiers : rouler en Royal Enfield en Inde, c’est se donner des sensations d’un autre temps que l’on ne saurait retrouver sur les modèles récents.
Merci beaucoup Paul, à bientôt, peut-être à l’occasion d’un voyage en Inde !
Avec plaisir ! J’ai bourlingué sur tous les continents dans des dizaines et des dizaines de paysages en tous genres – jusqu’en Antarctique. Mais jamais encore en Inde !
Ne manquez pas l’exposition Motopoétique jusqu'au 20 avril: Musée d’Art Contemporain de Lyon Cité Internationale 81 Quai Charles De Gaulle Ouvert de mercredi à dimanche de 11h à 18h
Pour les curieux, le blog de Paul Ardenne : ses actus, ses réflexions sur la moto...
Delphine VR Chargée de Communication Le 09/04/2014


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter

Articles à la une
Lire l'article
13/05/2017
La Nouvelle Route des Epices selon Jean

Jean, accompagnateur moto Vintage Rides, nous guide à travers le nouvel itinéraire de La Route des Épices, en Inde du Sud !

Lire l'article
Lire l'article
25/04/2017
"J’ai beaucoup roulé dans ma vie, mais ce voyage je m'en souviendrai toujours."

Témoignages Rajasthan #2. Découvrez les témoignages de Jean-Yves et Jérôme qui sont partis avec nous pour une aventure moto en Enfield au Rajasthan.

Lire l'article
Lire l'article
25/04/2017
"J’ai retrouvé les sensations d’un vrai voyage aventure, dans des décors magnifiques."

Témoignages Rajasthan #1. Découvrez les témoignages d'Eric, Eliane et Philippe qui sont partis avec nous pour une aventure moto en Enfield au Rajasthan.

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Twiter
Pinterest Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger