Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
voyage à moto Vintage Rides
Vintages Rides en FrançaisVintages Rides en Anglais
Discutons de votre voyage 09 70 44 01 30
Espace contact

Sur la route
Mathieu, un voyageur a l’esprit Vintage Rides


Mathieu, ingénieur, 30 ans, parti de Nantes, sans point final de voyage. Juste deux objectifs : l'Iran et l'Inde.

Une belle introduction de voyage que nous fait Mathieu, un voyageur à l'esprit Vintage Rides.
Entre les difficultés de connexion et les journées remplies de Mathieu nous avons tout de même réussit à avoir un interview.
Avant la frontière entre la Turquie et la Géorgie
Pourquoi ce trip ? Pour prendre du recul, assouvir ma soif de découverte et avoir la joie de vivre complètement libre avant de me fixer dans la vie.
La préparation avant voyage ?
J'ai lu quelques blogs de personnes qui ont fait le même genre de trip. Puis le plus dur a été de prendre la décision de partir. Après, tout est question de timing : se séparer à l'amiable de son travail, se séparer de son appartement et de ses biens, trouver LA moto, LA préparer, puis établir un planning grossier pour éviter mousson et grosses chaleurs.
Le choix de l'itinéraire, la destination ?

Au départ, j'envisageai d'emmener une moto à Dakar pour la vendre là-bas. Ensuite, trouver un voilier pour traverser l'Atlantique puis racheter une moto en Amérique Centrale et l'amener jusqu'à Ushuaïa. Les complications administratives multiples m'en ont vite dissuadés. L'Iran étant un pays qui m'a toujours fasciné - berceau de l'humanité et pays des mille et une nuits - j'ai regardé pour faire une route vers l'Est. La suite logique était de parcourir la route de la soie. Par contre, il n'y a pas de destination finale, je ne sais pas quand ni où j'arrêterai ce voyage.
Le plus beau souvenir ?
Le passage d'un col prés de Kajaran en Arménie avant la frontière iranienne par -5°C. C'était tout blanc. Une vraie sensation de faire quelque chose d'exceptionnelle.
Juste après le passage du fameux col par -5 °C en Arménie. Content et fatigué, j'essaye de me réchauffer avant de passer la frontière avec l'Iran, 2 km plus loin
La journée la plus difficile ?
Ce même passage de col, avec un levier de frein gelé, suivi par des formalités un peu longues pour passer la frontière iranienne.
Beaucoup font ce voyage à pied, en stop, pourquoi la moto ?
Au départ, je voulais partir en voilier. Trop lent, trop cher, et ce moyen de transport ne correspondait pas à mes envies de rencontres (une fois en mer, vous ne rencontrez personne). Ayant découvert la moto il y a deux ans, j'ai pu apprécier le sentiment de liberté que ce moyen de transport procure : jamais arrêté, on ne subit pas le trafic. Dans les hôtels, il y a toujours une place ou une solution pour garer une moto. Rarement une voiture.
Au loin, les nuages qu'il me faudra traverser avant d'atteindre l'Iran
Un petit mot à nos Vintage Riders qui aimerait se lancer ?
Ne réfléchissez pas trop et écoutez vos envies. Partez à la découverte du monde tant qu'il en est encore temps, nous n'avons qu'une seule vie !
Quelque part entre Sarajevo et Podgorica. Les routes du Monténégro sont parmi les plus belles d'Europe
 
Visiter le blog de mathieu : http://www.matamoto.fr/
 

Au dernière nouvelle nous aurons la joie de rencontrer Mathieu très vite : "Bonjour les Vintage Riders, je viens d'obtenir mon visa pour l'inde, je devrais être à Bombay la semaine prochaine. A très bientôt"  

 


Vous avez aimé cet article ?
Partagez le !
Facebook Twitter

Articles à la une
Lire l'article
10/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #4

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Martin.

Lire l'article
Lire l'article
02/02/2017
Les 4 fous de ride - Portrait #3

Vous les avez déjà eus au téléphone, par mail ou peut-être déjà rencontrés en France sur un événement moto. Depuis Delhi et Chiang Mai, nos 4 experts voyages vous en disent un peu plus sur leurs aventures en moto et leur vie en Asie. Zoom sur Benoît.

Lire l'article
Lire l'article
01/02/2017
Festivités motardes en Février !

Ce mois-ci, Guillaume et Benoît ont décidé de prendre chacun un vol direct pour la France et deux billets de train, l'un pour la belle ville de Lyon et l'autre pour la capitale. La raison ? Passer du bon temps au Salon du 2 Roues de Lyon, entre café racer, anciennes, enduro et trial, et organiser deux warm-ups pour rencontrer les futurs riders que vous êtes. On vous en dit plus ! Crédits photos : Eric Maliska

Lire l'article
×
Inscription à la newsletter
Inscription validée

Merci d’avoir souscrit à la newsletter Vintage Rides !

Merci Allez encore plus loin avec Vintage Rides !
Evadez-vous avec
notre dernière vidéo du moment

Rejoignez notre
communauté de riders

Facebook Twiter
Pinterest Youtube
Retourner sur le site Vintage Rides
Télécharger le

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Demander des informations

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Vous souhaitez nous laisser un message ?
Proposer une date

Merci de compléter les informations suivantes

Vous souhaitez être rappelé(e) ?
Proposez nous vos dates idéales
Télécharger le

Télécharger